« Pour me dérouiller »

« Maintenant que je n’ai plus mal nulle part, pourquoi ne ferais-je pas un peu de sport ? »

C’est ce que s’est dit Paulette Petit-Leforestier, 93 ans, quand la maison des seniors, qu’elle fréquente « depuis plus de trente ans », a démarré ses nouvelles séances d’ « athlétisme ». Des moments conviviaux hebdomadaires assurés par le club d’athlétisme de la ville et qui visent l’entretien musculaire et cardio-vasculaire ainsi que l’amélioration de la souplesse et de l’équilibre. « On fait plein de mouvement pour se dérouiller un peu », sourit-elle. Et puis on passe un « bon moment avec les copines ! » 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×