Mickael, 20 ans: “sauvé” par la salle de sport

Dans sa résidence étudiante, déserte, du 91, Mickaël prenait « des médicaments pour dormir la nuit », tant le stress et la solitude lui pesaient. « C’est frustrant de ne pas aller à la fac quand on est en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives », souligne ce jeune Clichois de 20 ans qui veut être prof de sport. Il redoutait le retour dans sa résidence où il ne croisait « jamais personne ». Jusqu’à ce que la salle de sport locale rouvre partiellement. « Ça m’a sauvé, se souvient-il, j’ai pu libérer mon énergie ». Depuis, « tout va mieux », à Clichy en famille jusqu’en septembre, il garde espoir de retrouver aussi une vie étudiante « normale ».

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×