Violences intrafamiliales: que faire?

Dans ce contexte de confinement, les violences intrafamiliales sont en hausse. Violences envers les femmes et envers les enfants.

Malgré le confinement, si l’on se sent en danger, être en sécurité reste évidemment la priorité. Un motif familial impérieux peut donc être invoqué, et une dérogation de déplacement envisagée. Si le changement de lieu de confinement doit demeurer exceptionnel, le confinement ne doit pas empêcher les victimes de se signaler auprès des forces de l’ordre, qui restent prêtes à intervenir.

Un dispositif d’alerte est également mis en place via les pharmacies, qui peuvent recevoir les témoignages des victimes et transmettre aux services de sécurité. Si l’agresseur se trouve en compagnie de la victime, il est possible d’utiliser un « code », par exemple : « masque 19 ».

Le service municipal Prévention, sécurité et tranquillité publique laisse son accueil ouvert pour toute information relative à la prévention, la lutte et l’aide aux victimes : les lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 8h30-12h et de 13h30-17h; le mardi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h
Numéro de téléphone: 01 43 88 83 09
Mail : accueil-dpstp@clichysousbois.fr

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×